trop gentil pour être heureux

Trop gentil pour être heureux

Vous êtes trop gentil? Vous sentez que cela vous dessert au quotidien? Vous auriez envie d’évoluer pour trouver un point d’équilibre qui vous corresponde mieux? Bonne nouvelle, grâce au développement personnel, vous allez pouvoir trouver le chemin d’un meilleur équilibre.

Pourquoi cela ne sert à rien d’être trop gentil?

La personne trop gentille passe son temps à dire oui à tout ce qu’on lui demande. Elle ne sait pas dire non et donc préfère prendre sur elle et encaisser plutôt que d’affronter l’agressivité de l’autre face à un refus. Pour l’estime de soi, comme vous vous en doutez, il y a mieux. En effet, à force de supporter les 4 volontés de l’autre à longueur de journée, on finit par ressentir beaucoup de frustration et souffrir intérieurement. Cette souffrance peut déboucher au final sur de la dépression.

S’il est bon de faire preuve d’empathie, il y a une différence entre l’empathie et la soumission. Savoir dire non lorsque l’on n’a pas du tout envie de faire quelque chose, c’est plus constructif à long terme que de dire oui pour avoir la paix. La négation de votre personnalité, de vos désirs, entraîne un déséquilibre dans votre relation avec l’autre qui finira tôt ou tard par exploser. C’est un peu l’effet de la cocote minute. Pire, ce n’est pas en étant trop gentil que l’on obtient quoique ce soit de positif de l’autre. Au contraire, il va s’agacer de ce manque d’opinion et d’affirmation ce qui engendrera de l’agressivité et parfois même des moqueries voire des humiliations. C’est exactement à l’opposé du but recherché par la personne trop gentille.

Reprendre confiance en soi pour savoir dire non

La perte de confiance en soi est souvent à l’origine de ce déséquilibre dans la relation amoureuse, familiale ou professionnelle. Il est donc important de travailler pour reprendre confiance en soi. Le manque de confiance en soi vous empêche de vaincre votre timidité. Vous pensez que votre avis ne compte pas ou qu’il risque de vous mettre dans une situation telle que vous devrez vous justifier et affronter le regard égoïste et pas toujours bienveillant de l’autre. Pour éviter cela, vous choisissez la fuite. Inconsciemment, vous vous enfoncez petit à petit dans la dépendance et la soumission.

Vous devez réagir et vous reprendre en main. Vous êtes un être humain avec une conscience et un cœur. Votre opinion est digne d’être respectée. Vous pensez que vous valez moins que cette personne au charisme qui vous semble hors d’atteinte? Vous avez tort. Il s’agit simplement d’une posture mais au fond, cette personne n’est pas si différente de vous. Elle a juste décidé de s’affirmer et de porter de façon sereine ce qu’elle est. Il ne faut pas avoir peur de l’autre. Vous ne devez pas culpabiliser d’avoir votre propre opinion, différente de celle des autres. Au contraire, vous devez en retirer une certaine fierté puisqu’elle fait votre richesse, votre unicité, ce que vous êtes profondément.

Pour être heureux, il faut reprendre confiance en vous et surmonter votre culpabilité. N’ayez pas peur de décevoir. S’épanouir, c’est assumer pleinement ce que nous sommes et vivre notre vie comme nous l’entendons, dans le respect de l’autre. Après tout, vous respectez l’autre alors pourquoi ne pourrait-il pas vous respecter autant que vous le faites? Cette notion d’équilibre dans les relations humaines est essentielle et la base de tout.

Si vous n’arrivez pas à trouver cet équilibre parce que vous êtes face à une personne toxique, la seule issue sera peut être de mettre un terme à la relation. C’est une issue possible qui peut être positive au final. Il faut accepter de sortir de sa zone de confort pour aller mieux. Ne fuyez pas les conflits, apprenez à les gérer de façon plus sereine. Cela vous permettra de gagner en confiance et rééquilibrer votre vie de couple. La réciprocité des sentiments et de la contribution au bien être du couple sont des éléments fondamentaux de la construction d’un équilibre durable.

Vous pouvez être aimé pour ce que vous êtes, ce que vous pensez et non parce que vous êtes complètement soumise. Avouez que c’est quand même bien plus positif et valorisant.

D'autres articles intéressants sur le développemen personnel :