Décès d'un ami

3 conseils pour faire face au décès d’un ami

Vous venez de perdre un ami voire même votre meilleur ami. Vous êtes au fond du gouffre. Vous pensez que vous n’arriverez jamais à vous relever d’une telle épreuve. Vous êtes pris dans un tourbillon émotionnel dans lequel vous avez l’impression que le sol se dérobe sous vos pieds. Votre raison ne fonctionne plus correctement et est uniquement guidée par vos émotions. Comment reprendre la main? Comment faire face à ce décès? Cela fait partie des événements douloureux qui se produisent dans une vie. Heureusement, il est possible de les surmonter, notamment en faisant un travail de cheminement intérieur.

Se rappeler des bons moments

Au départ, face à la perte d’un être cher, nous passons pas différents stades avec des émotions très variées. Cela commence par la stupeur face à la brutalité de la mort. Puis vient le temps de la colère en réponse à l’injustice ressentie face à cette disparition. Ensuite, c’est le temps de l’acceptation. Il survient au bout de plusieurs mois voire plusieurs années.

Lorsque l’on apprend le décès, on rentre dans un tunnel. On ne ressortira de ce tunnel que bien plus tard. La lumière perçue en sortant ne sera pas la même qu’en y entrant. La vie sera alors différente. Pour sortir le plus vite possible de ce tunnel, il faut essayer de redonner de l’importance aux moments forts passés avec cet ami. Se rappeler des bons souvenirs vous fera ressentir de la nostalgie. Puis s’installe un sentiment contrasté mêlant la tristesse d’un temps révolu et la joie d’avoir connu quelqu’un qui a compté pour vous. Cette joie est une petite flamme sur laquelle vous allez pouvoir vous appuyer pour réchauffer vos pensées. Elle symbolise l’espoir, l’espoir de revivre encore des moments intenses, autrement, avec d’autres personnes dans d’autres circonstances.

Rendre hommage à l’être cher

Il existe une étape vraiment essentielle dans la phase de deuil, c’est le moment de l’enterrement. Si vous pouvez y assister, faites l’effort d’y aller. Cela vous fera du bien sur le long terme. Le fait de pouvoir dire au revoir à votre ami et de partager un moment d’intimité familiale avec ses proches contribue à mieux accepter le départ. Évidemment, la journée ressemblera aux montagnes russes. Vous vivrez des émotions fortes, avec des pleurs et des sourires. Cela fait partie de la vie. Votre présence est importante, pour vous, pour lui mais aussi pour tous ses proches. Vous pourrez marquer votre passage avec un bouquet de fleurs ou une plaque funéraire trouvée sur le site web https://plaquedeces.fr. Vous aurez aussi la possibilité de lui écrire une lettre personnelle que vous donnerez à sa famille. Ce type de témoignages est toujours précieux pour les frères et sœurs ou les parents.


Ne pas faire l’autruche

Face à un deuil, la douleur est souvent si vive que beaucoup de personnes se réfugient dans le travail pour tenter d’oublier. Elles se noient dans une activité professionnelle débordante pour essayer d’occulter leur douleur. Si reprendre un rythme de routine est conseillé, il ne faut pas pour autant sombrer dans l’hyperactivité. Il est important de vous préserver des moments de décompression où vous allez pouvoir reprendre du plaisir dans votre vie. Il faut imaginer un édifice qui se serait écroulé après une tempête. Vous pouvez reconstruire cet édifice petit à petit, jour après jour. Mais pour cela, vous ne devez pas mettre un mouchoir sur votre peine. Au contraire, vous devez faire face, prendre votre courage à deux mains et avancer. Avec le temps, vous verrez que le soleil finit par transpercer à nouveau les nuages. C’est inéluctable, c’est le sens de la vie.


Vous avez aimé cet article? Notez le!
Note moyenne: 0 (0 votes)
Laurence
Coach de vie spécialisée dans le développement personnel et le bien être, je me passionne depuis toujours pour l'humain.

D'autres articles intéressants sur le développemen personnel :