Désinfecter les jouets des enfants

La transmission du Covid 19 par les jouets

Depuis le premier cas annoncé en novembre 2019, le virus Covid 19, aussi appelé Coronavirus ou la pneumonie de Wuhan, n’a cessé de faire des victimes. En quelques chiffres, la pandémie a actuellement fait plus de 40.000 victimes. Le nombre de personnes touchées a franchi la barre des 800.000, alors que ceux qui ont survécu à la maladie sont actuellement estimés à plus de 172.000.

Malgré cette nouvelle peu réjouissante, l’état de confinement a maintenant atteint une échelle planétaire. C’est effectivement le premier rempart qui permet de s’éloigner des risques d’infection et assurer le bien-être de la population. Mais en ces temps de crise, il est naturel pour tout parent de s’inquiéter pour leurs enfants. Si naturel que la volonté d’écarter toutes les menaces potentielles devient parfois une obsession. Même si cela concerne également les jouets de ces derniers. Voici les points essentiels!

Un virus qui peut atteindre les jouets

Le Covid 19 est un virus très contagieux. Il se transmet d’une personne infectée à d’autres, en bonne santé. La transmission se réalise par la projection de gouttelettes vers la personne avec qui on est en contact. Cela se produit souvent lorsqu’on parle à une personne. D’où la nécessité d’un masque pour se couvrir le nez et la bouche, et le respect de la distance d’un mètre.

Pour les parents, en plus de ces routines, ils doivent aussi ajouter d’autres mesures de précaution pour préserver leurs enfants de cette maladie. Les jouets avec lesquels ils ont l’habitude de jouer devront aussi être nettoyés et désinfectés régulièrement. Et même s’il n’y avait pas cette pandémie, ces mesures devront être quand même prises pour garantir la sécurité des petits. En effet, on a par exemple tendance à penser que le jouet Sophie la girafe soit mauvais pour la santé, alors qu’il manque juste d’entretien et n’est pas hygiénique pour l’enfant.

Le nettoyage et la désinfection : des mesures qui concernent également les jouets

On recommande maintenant aux parents d’accorder une importance capitale aux jouets des enfants. Surtout par rapport au fait qu’ils ont tendance à mettre ces objets dans leur bouche très souvent. Ainsi, après chaque utilisation, il est impératif de procéder directement à un nettoyage de ces jouets dès que l’occasion se présente. Lorsqu’ils ne sont pas nettoyés, ils peuvent devenir des sources d’infections et de bactéries pouvant être virulentes pour les enfants. Et bien que le cas d’infection au Covid 19 soit moindre en raison du confinement, cette mesure doit être adoptée comme une routine. Il existe différents produits permettant de nettoyer les jouets, en fonction de leurs matériaux. À défaut de ces produits, certaines astuces de grand-mère peuvent aussi être exploitables pour nettoyer sereinement ces jouets. Ce sont d’ailleurs des moyens plus naturels et écologiques pour éviter les risques d’intoxications aux produits chimiques.

Quelles alternatives pour les jouets des enfants ?

Par peur de ces risques d’infection, ou à cause du manque de temps que le télétravail impose, une autre alternative est également envisageable. On peut aussi fabriquer des jouets artisanaux faits maison pour ses enfants. C’est à la fois un moyen simple et pratique d’occuper les enfants et le bébé en ces temps de confinement.

En effet, pour un bébé, les papiers et les cartons ne seront sans doute pas adaptés, car il risque d’en manger. En revanche, on peut lui fabriquer un jouet à partir de matière comestible. Même un petit biscuit ou gâteau en forme de nounours serait idéal pour l’aider à passer le temps. Plusieurs idées de ce genre sont actuellement proposées aux parents pour aider leurs enfants à mieux passer leur temps pendant ces périodes de confinement.

Rappel sur les symptômes du Covid 19

Enfin, il est utile de rappeler les symptômes du coronavirus pour permettre aux parents de prendre sans tarder les mesures nécessaires. La fièvre est sans doute l’un des symptômes plus communs du Covid 19. En effet, dans pratiquement tous les cas diagnostiqués positifs, les patients ont révélé ce symptôme.

La toux sèche est aussi un autre symptôme à considérer, et qui s’est produit dans 80 % des cas étudiés. Cette toux se suit généralement d’un mal de gorge qui génère de l’inconfort chez les patients. Cela s’accompagne également d’un inconfort au niveau de la respiration, et parfois d’étourdissements. Mais cela peut varier selon l’état du patient. Par ailleurs, d’autres symptômes tels que la diarrhée ne semblent pas communs à tous les sujets soumis aux symptômes de cette infection.




Vous avez aimé cet article? Notez le!
Note moyenne: 0 (0 votes)
Laurence
Coach de vie spécialisée dans le développement personnel et le bien être, je me passionne depuis toujours pour l'humain.

D'autres articles intéressants sur le bien être et la santé :